Dreamhogwarts

Dreamhogwarts est une école de sorcellerie où tu pourras étudier, comme un véritable élève de Poudlard. Si tu aimes le monde d'Harry Potter, ce forum est là pour toi, alors inscris-toi !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue Invité sur Dream Hogwarts !
Si tu as des questions, n'hésite pas à envoyer un message privé à Amy Pond ou Ariane Evans (les Directrices).

Envie d'aider à améliorer le site ? Devener codeur ou décorateur !

Partagez | 
 

 Le Poudlard Express

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ariane Evans



Messages : 571
Date d'inscription : 23/07/2015

MessageSujet: Le Poudlard Express    Mer 19 Aoû - 19:08


Après avoir attendu le train sur la voie 9 3/4, le Poudlard Express arrive dans un panache de fumée grise. Vous restez quelques instants ébahi devant la locomotive rouge tout en pensant à l'aventure qui vous attend par l'intermédiaire de ce train. Vous savez que ce train vous guidera dans le lieux le plus fantastique de Grande Bretagne. Finalement, vous vous décidez à hisser vos valises dans le Poudlard Express. Une fois vos bagages au dessus du marchepied, vous partez à la recherche d'un compartiment vide. Vous passez devant divers groupes d'amis joyeux, insouciants, tristes ou moroses. Tous ont leur propre groupe d'amis. Vous rêvez d'être comme eux, bien entouré et plaisantant autour d'une table. Après avoir traverser maints compartiments, vous en trouvez un inoccupé. Vous vous asseyez sur la banquette rouge, à place près de la fenêtre. L'horloge du quai sonne les onze heures et le train démarre. Vous observez à travers la fenêtre le paysage défiler de plus en plus vite.

Un élève pousse la porte du compartiment et vous demande l'autorisation de s'asseoir près de vous. Vous poussez fébrilement vos affaires pour lui laisser une place. Vous faites ensuite connaissance avec lui. Le voyage commence pour de bon !

Topic réalisé et illustré par Ariane Evans
Revenir en haut Aller en bas
Koyouna Caron



Messages : 42
Date d'inscription : 08/01/2016
Localisation : Highlands d'Écosse

MessageSujet: Re: Le Poudlard Express    Sam 16 Jan - 21:57

* Il était environ 10h30 quand j'arrivais enfin au quai 9 3/4. Le Poudlard Express arrivait lui aussi. La locomotive me paraissait immense, les wagons aussi. En fait, tout me paraissait immense depuis que j'avais posé les pieds sur le quai. Je jetait un coup d'oeil à mon père. Celui-ci semblait perdu dans ses pensées. Il regardait le train, nostalgique. Puis il se tourna vers moi et me sourit. *

- C'est le grand jour. Aujourd'hui, tu vas enfin faire tes premiers pas à Poudlard !, me dit-il.

* Et oui, après quelques années à rêver du château, voilà que j'allais enfin y étudier la magie et tous ses secrets. Et je me sentais prête !
Mon père prit ma valise et je le suivis en prenant dans mes bras, la cage de ma chouette, une Harfang des Neiges. Nous arrivions devant l'une des portes d'un wagon et mon père m'aida à y monter ma valise. *


- Voilà, maintenant, c'est à toi de jouer. J'espère que tu y passeras une très belle année. Et qu'importe la Maison qui te choisiras, sache que ta mère et moi nous serons fiers, m'avoua mon père en me serrant dans ses bras.
- Merci Papa ! Je ferais de mon mieux !

* Je savais que secrètement, il espérait que j'aille à Gryffondor ou à Poufsouffle. La majorité des sorciers de ma famille avaient été dans l'une de ses deux maisons. Lui, gentil, loyal et serviable, était allée à Poufsouffle. Ma grand-mère, en revanche, au caractère trempé dans l'acier et au courage sans faille, était une Gryffondor. Quand à ma mère, elle ne comprenait pas vraiment l'importance que ça avait. Étant moldue, toutes ces histoires lui échappaient un peu. Mais quand on lui avait expliqué les vertus qui correspondaient à chaque Maison de Poudlard, elle s'était empressée de dire qu'elle me souhaitait d'aller chez les Gryffondor, où régnait le courage et la détermination.

Revenant à la réalité et sortant de mes pensées, je vis que j'étais restée en plan devant la porte du wagon et que d'autres élèves attendaient pour passer. Je fis un dernier au revoir à mon père, posa la cage de ma chouette sur le haut de ma valise et tira le tout afin de trouver un compartiment libre dans lequel je pourrais m'installer. Je passais devant plusieurs groupes d'amis qui semblaient heureux de se retrouver après les vacances d'été. Même si j'étais plutôt d'un caractère enjoué et hardi, je n'osais pas me faire remarquer, moi la première année, devant tous ces élèves bien plus âgés que moi. Après quelques temps, je trouvais enfin un compartiment vide. Je hissai ma valise sur le repose bagage et m'installai près de la fenêtre, la cage de ma chouette posée devant moi. De là où j'étais assise, je voyais la grande horloge de la gare. Onze heure moins dix. Le Poudlard Express n'allait pas tarder à partir. *
Revenir en haut Aller en bas
Inaya Malefoy



Messages : 62
Date d'inscription : 10/01/2016
Localisation : France

MessageSujet: Re: Le Poudlard Express    Mar 2 Fév - 19:51

Je m’apprêtait à transplaner avec mon père en direction de la gare de King's Cross quand...


-Inaya ! Je n'ai pas encore vérifié ta valise !


Et voila que ma mère faisait comme à la première année de mon frère, l'excuse de la vérification de la valise, je la connais. Elle fait juste cela pour nous dire ce que l'on doit faire ou ne pas faire, que tout se passerait bien, comme si on stressait.
Ce qui me stressait, c'était le fait d'être en retard pour mon premier jour à Poudard. J'allais peut-être me faire renvoyer, avant que je sois entrée ?
Quand, enfin, ma mère eut fini de me parler, je couru vers mon père et nous transplanions directement. Ma tête tournait légèrement quand nous arrivions enfin à King's Cross. Il était onze heures moins le quart, je tira mon père par le bras et traversa la barrière. Il m'aida à monter ma valise et je lui dit au revoir.
Une fois qu'il fut hors de ma vue, je chercha un compartiment libre. Malheureusement, ils étaient tous remplis. J'ouvris une porte où se trouvait une jeune fille rousse, et lui demanda:


-Euh... Salut. Est-ce que je peux m'asseoir à côté de toi ? Il n'y a plus de place nul part.
Revenir en haut Aller en bas
Koyouna Caron



Messages : 42
Date d'inscription : 08/01/2016
Localisation : Highlands d'Écosse

MessageSujet: Re: Le Poudlard Express    Mer 3 Fév - 7:36

* Alors que je rêvassais, la tête appuyée contre la fenêtre, la porte de mon wagon s'ouvrit. Une jeune fille qui semblait avoir mon âge apparut. Elle avait les cheveux d'un blond très clair. Ces derniers contrastaient réellement avec mes cheveux bouclés roux flamboyant. Elle balaya le compartiment du regard puis me demanda si elle pouvait se joindre à moi, les autres étant tous déjà remplis. *

- Oui bien sûr, je t'en prie, installe-toi, lui dis-je avec mon sourire le plus chaleureux possible. Je comprends que tu n'aies pas réussi à trouver de la place car j'ai moi même eu beaucoup de mal à trouver un compartiment de disponible.

* Le train allait bientôt partir. Et malgré toute cette agitation, Cauannos, ma chouette Harfang, dormais paisiblement dans sa cage. Je laissais ma nouvelle camarade de voyage s'installer, puis décidais de faire connaissance. *

- Au fait, je me présente, je m'appelle Koyouna Caron. C'est ma première année à Poudlard. Et toi ? C'est aussi ta première année, lui demandais-je d'un ton amical.
Revenir en haut Aller en bas
Inaya Malefoy



Messages : 62
Date d'inscription : 10/01/2016
Localisation : France

MessageSujet: Re: Le Poudlard Express    Mer 3 Fév - 12:01

La rousse accepta que je m’assoies dans son compartiment. Je lui sourit et entra avec ma grosse valise, que je mit dans le porte bagage, et la cage où ma chouette hululait depuis hier, que je posa par terre. Je remarqua qu'une adorable chouette, celle de la jeune fille, dormait dans sa cage, sa maîtresse se présenta comme étant une certaine Koyouna Caron et dit que c'était sa première année à Poudlard.


-Enchantée de faire ta connaissance, Koyouna. Moi c'est Inaya, Inaya Malefoy. Fis-je en souriant à mon tour, Et oui, c'est ma première année à moi aussi. Tu penses aller à quelle maison, toi ?


Je regarda par la fenêtre et remarqua que le PoudlardExpress venait de partir. Je souris, on était partit, on allait enfin être à Poudlard, le château de mes rêves. Je me tourna vers Koyouna, pour qu'on fasse connaissance.
Revenir en haut Aller en bas
Koyouna Caron



Messages : 42
Date d'inscription : 08/01/2016
Localisation : Highlands d'Écosse

MessageSujet: Re: Le Poudlard Express    Jeu 4 Fév - 7:24

* La jeune fille entra avec une valise encore plus impressionnante que la mienne. Elle me sourit et la mit sur le porte bagage. Je remarquai qu'elle avait elle-aussi une chouette. Mais contrairement à la mienne qui dormait paisiblement, la sienne semblait toute excitée par le voyage.
Le jeune fille blonde se présenta à moi. Elle s'appelait Inaya Malefoy et elle faisait aussi ses premiers pas à Poudlard. Je connaissais uniquement de nom les Malefoy et savait simplement qu'il s'agissait d'une famille importante. Inaya poursuivit la conversation en me demandant dans quelle maison je souhaitais aller. *


- J'aimerais bien aller chez les Gryffondor. Ma grand-mère est une Gryffondor et elle m'a appris beaucoup de chose sur la magie, lui expliquais-je de manière enjouée. Mon père, contrairement à sa mère, est un Poufsouffle, donc il y a peut être une chance que je sois répartie chez eux. Mais moi je préfèrerai vraiment aller à Gryffondor, lui avouais-je en dégageant quelques mèches rousses de mon visage. Et toi alors ? Tu aimerais être choisie par quelle maison ?

* Le Poudlard Express démarra. Inaya sourit, et j'en fis de même. Nous étions toutes les deux heureuses de commencer notre année. Je regardais Inaya. Elle me paraissait être plutôt une fille gentille. J'espérais ainsi que nous pourrions apprendre à faire connaissance et peut être même devenir amie. *
Revenir en haut Aller en bas
Inaya Malefoy



Messages : 62
Date d'inscription : 10/01/2016
Localisation : France

MessageSujet: Re: Le Poudlard Express    Lun 15 Fév - 13:59

@Koyouna Caron a écrit:
- J'aimerais bien aller chez les Gryffondor. Ma grand-mère est une Gryffondor et elle m'a appris beaucoup de chose sur la magie. Mon père, contrairement à sa mère, est un Poufsouffle, donc il y a peut être une chance que je sois répartie chez eux. Mais moi je préfèrerai vraiment aller à Gryffondor. Et toi alors ? Tu aimerais être choisie par quelle maison ?

J'ouvrit la bouche en signe d'étonnement. Elle avait pratiquement fait un discours. D'habitude, quand je suis avec mes parents, c'est moi qui parle autant. Encore un peu choquée, je répond à la question de ma nouvelle amie.

- Moi, je pense aller à Serpentard, ma famille y est depuis des siècles. Dis-je en faisant beaucoup moins de discours.


Le train démarra et nous souriâmes toutes les deux. J'avais vraiment hâte de découvrir Poudlard et ses recoins. Le Parc m'attirait aussi pour la fameuse Forêt Interdite.


-Tu as découvert tes pouvoirs comment, toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Marek



Messages : 32
Date d'inscription : 21/02/2016
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: Le Poudlard Express    Lun 22 Fév - 20:36

*King's cross. Cette gare devenue légendaire depuis le passage d'un certain sorcier et de ses comparses, ne m'inspirait rien d'autre que de l'agacement. Il y avait du monde, BEAUCOUP de monde, et la plupart étaient des moldus. Pas que je n'aime pas les gens dénués de talents magiques, mais disons simplement que la moitié d'entre eux ne semblait pas doté d'une spiritualité un minimum développer. Loin de m'extasier comme certains futur première année que j'entendais à côté de moi, je notait la couleur grise de cette gare, son odeur de sueur et de pisse. On était loin du lieu immaculé de lumière qu'on avait put tous observer dans le sept partie deux.*

- Le passage est ici Marek
- On y va ensemble ?

*Les voix de mes géniteurs me ramenèrent a l'instant présent ; je les sentais plus fébriles que des nouveaux née, et bien plus anxieux que je ne pouvais l'être. Je levais mes yeux sur eux, les observants tour à tour. Mon père, un homme grand au visage fin et sérieux, était impeccablement rasé, brossé et habillé. Il faut dire qu'il ne supportait pas le désordre, ses yeux d'un bleu profond, étaient fixe, reflétant le calme et le sang froid qu'il possédait. En somme un homme peut patient avec les enfants et très exigeants. Je me tourna vers ma mère, grande, fine, les yeux bleu elle aussi ; elle fût bien plus patiente avec moi et plus douce aussi. Mais je sentais bien qu'au fond elle angoissé de savoir dans quelle maison j'allais être.*

-Allons y ensemble alors

*Lançai je avec un sourire qui masquait ma froideur et l'irritabilité qu'ils venaient de créer. Je ne sais pas s'ils étaient capable de le percevoir ou non, mais à chaque fois ils jouaient le jeu. Nous avons donc passé le passage tous les trois et, une fois de l'autre côté, j'eû l'impression d'avoir perdu quelque chose. je serra mon pull au niveau de ma poitrine et sentit comme un vide à un endroit précis que je ne parvins pas à nommer.*

- Il faut se dépêcher où tu vas louper ton train

*Loin de remarquer ce moment de douleur que j'avais put ressentir, mon père et ma mère étaient déjà entrain de chercher un wagon où je pourrai entrer et m'installer. On se demandai vraiment qui allait faire sa rentrée a Poudlard. Leur affolement me fatigué et m'énervais en même temps. Je les suivais tranquillement, rien ne sert de courir il faut savoir partir à point. Et il n'était que moins dix !*

- Marek ! Nous t'avons trouvé une place !

*S'exclama mon père, très fière de lui. J'entendis le sifflet du contrôleur rententir et me mit face à mes parents, une légère brise de vent s'engouffrant dans mes cheveux. Ils avaient les larmes aux yeux et ma mère me dictait les dernières recommandations. Désolé Maman, mais je ne pourrais en respecter. Avant de monter dans le train je voulait être honnète avec eux*

- Je dois vous dire que je n'ai aucune envie d'être à Serdaigle, Poufsouffle ou Gryffondor, bien que ce dernier trouve grâce à mes yeux. En revanche je sais que je finirai à Serpentard, j'ai quelque défauts et qualités que cette maison appréciera.

*Mon père serra le poing et sa mère en resta bouche bée, le premier qui reprit contenance fut son paternelle. Il lui demanda pourquoi il ne voulait pas être dans les autres maisons. Pour lui, il était inconcevable que son fils finisse à Serpentard.*

- dit de façon stéréotypé cela donne ceci : je préfère être considéré comme quelqu'un de fourbe plutôt que comme une brute psychorigide et naïf.

*et Les portes se refermèrent sur moi, je vis que mon père partit sans me dire au revoir, laissant ma mère face à moi. Puis je finis par me détourner et par pousser les portes d'un compartiments. Deux fillettes y étaient assises entrain de discuter. Je m'assis près de la porte et comprit enfin ce que j'avais perdu en franchissant le passage : mon enfance.*
Revenir en haut Aller en bas
Irene Liensson



Messages : 58
Date d'inscription : 10/01/2016

MessageSujet: Re: Le Poudlard Express    Lun 22 Fév - 23:14

Je m'avançait d'un pas lents chargées de grosses malles à la main, lourde, seule par une chaude journée de Septembre. Je m'avançais lentement à cause du poids de mes valises, ce ne fut qu'à ce moment là que je regretta d'avoir pris tant de bagages, mais au fond de moi, je savais que ce n'était que des dires, je ne pouvais pas me passer du contenu qui se trouvait dans chacune de mes mains, mes malles n'étaient remplis que de livres et journaux plus ou moins moldus, de la presse, des romans, des vêtements bien sûr et quelques photos de mes parents que j'avais pris le soin de cacher au fond de la malle pour que personne et même moi ne les trouves pas. Je soupira sachant que j'avais encore quelques marches à franchir avant d'arriver au quai.

Cette gare était bondée de moldus, heureusement mes parents ont décidé de ne pas m'accompagner, je rectifie, c'est moi qui a décidé qu'ils ne m'accompagnent pas ou c'est le destin. Je ferma mes yeux un instant, pour empêcher que des larmes ne coulent sur mes joues roses, et j'essaya de faire le vide dans ma tête. Je soupirais l'absence de mes parents. Une personne remarqua que j'étais encore mineure et que je portais des valises un peu...soit disant bizarre....décida de m'interpeller. Un moldu. Je baissa la tête pour qu'il ne me remarque pas, c'était la seule personne qui m’interpellait pour me venir en aide et non pas pour ma beauté. Je murmura des paroles d'un ton agaçant et froid.


- Ouais, c'est ça.

J'avais tout gâché, moi qui prenait toujours la défense des moldus auprès de mes parents, je passa ma main dans mes cheveux, l'un des tics que j'avais, me mélangea à la foule puis traversa le quai. J'étais à présent de l'autre côté du mur. Ce que je vis me bouleversa. Tant de parents affectueux et chaleureux, et moi...moi qui était seule, j'afficha sur mon visage un sourire narquois et glaciale en face de se spectacle qui s'offrait à mes yeux. Je ne comprenais pas l'utilité des parents dans la vie d'une personne, après tout les gens peuvent vivre sans parents ni tuteurs.

-Les parents...

Je n'en pouvais plus de ce spectacle qui me donnais le tournis, je dévala les quelques marches du Poudlard express, puis contourna quelques compartiments, à la recherche d'une place vide, malheureusement, ils étaient tous bondées d'élèves tous gais qui faisaient signes à leurs parents, le sourire aux lèvres, en leurs disant des adieux. Et mes parents à moi?
Pour me divertir, je me mis à penser aux quatre maison, je savais où je devais aller, oui où je devais aller et non où j'allais être répartie, car en suivant mon caractère, le choixpeau m'enverrait soit chez les lions, soit chez les serpents, chose qu'il fallait que j'évite, j'allais faire en sorte d'aller chez les blaireaux,bien que cela ne plaira pas à mes parents. Ensuite, je pris un livre, la mort dans l'âme, ignorant tous ses visages gais qui s'affichaient de chaque côtés des fenêtres et des vitres de mon compartiment.


J'avais hâte de quitter cet endroit, de quitter le monde, moi qui suis d'humeur gai, je n'espérais pas, que ma rentrée allait être aussi terrible, je m'étais toujours imaginé, que j'allais être accompagnée de mes parents, affichant moi aussi un sourire, enthousiaste à l'idée d'être répartie, mais non, en y pensant en ce moment, je me dis que j'aurais aimé être une moldus, une personne normale dans le vrai sens du terme, une simple fille d'une beauté banale, et non issu d'une mère vélane, une fille qui ignorait tout du monde des sorcier, du monde magique, ou au moins, une simple sorcière, vélane ou pas, qui ignorait le secret de sa famille, un secret caché depuis 20 ans, un secret qui me changera à jamais ma vie.












Revenir en haut Aller en bas
Marek



Messages : 32
Date d'inscription : 21/02/2016
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: Le Poudlard Express    Jeu 25 Fév - 18:06

*le train commençait a démarrer quand le garçon remarqua qu'aucun de ses géniteurs n étaient présent sur le quai pour lui dire au revoir. Il faut dire que l annonce de leur fils faite précédemment ne les avait pas mit dans de bonne conditions. Marek soupira, dans sa famille les Serpentard étaient mal vu. Pour des raisons connue tels que leur fourberies, le fait que tout les sorciers ayant mal tournés s y trouvaient ou que leur arrogance n avaient d égale que leur mensonge. Mais il y en avait d autres ; des raisons qui étaient devenue des secrets familles bien gardé dont les mots ne franchiraient jamais les lèvres scellées. Et c est en allant a poudlard que le jeune garçon comptait bien élucider tout ces mystères et faire éclater la vérité au grand jour. Marek pensait qu'il était le descendant d un membre de la famille des serpents, plusieurs détails l avaient conduit a cette conclusion. L indice principal étant le fait qu'il ne ressemble pas a son père. Et que ce dernier l avait toujours regardé avec mépris et haine. Des fois avait il put voir du dégoût mais sinon il avait eu le meme traitement que ses soeurs ainées. Le cours de pensées de l apprentie sorcier fut interrompus par les deux pipelettes a cote de lui. Il essaya de se concentrer, en vain. Elles faisaient décidément trop de bruit. On ne leur a jamais apprit a parler moins fort ? Pensa t il en se levant. Il fit coulisser la porte du compartiment et sortit dans le couloir. La il se mit a deambuler, l esprit occupé par tout les mystères qui entouraient sa naissance et sa conception ; tout les mystères de famille. Marek poussa la porte d un compartiment et repera une fille qui lisait. Au moins elle sera de bonne compagnie se dit il en s assayant en face d elle. Marek l observa un moment et il trouva en elle une beauté qui n avait rien d humain. Elle attirait l oeil plus que de raisons, et ses cheveux blond semblaient être lumineux au point qu'on avait qu une envie : De les toucher. Marek ne se lassait pas de l observer et de noter tous ces détails illogique dans le monde humains. Enfin le sorcier prit la parole*

- Excuse moi, mais tu n es pas qu humaine, n est ce pas ?


Dernière édition par Marek le Dim 28 Fév - 12:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Irene Liensson



Messages : 58
Date d'inscription : 10/01/2016

MessageSujet: Re: Le Poudlard Express    Jeu 25 Fév - 21:01

J'étais une passionnée de lecture, à chaque fois que je voulais m'évader de ma vie qui me semblait trop mystérieuse pour être normale, c'était une chose importante pour moi. Je lisais à chaque fois pour ne pas me mettre sous la peau d'une autre moi. Une autre moi influencé par l'éducation de mes parents. Je ne voulais pas y faire allusion, je n'aimais pas parler de cela. En réalité, je ne lisais pas, je ne faisais que regardais, ma vue était embrouillé par des larmes naissantes que je retenais en fermant les yeux, je savais que j'avais pris la bonne décision, je savais que j'avais raison, que mon choix était fait et que nul ne pouvait le changer, mon choix était fait, plus question de reculer en arrière, ce qui est fait est désormais fait, et je devais en subir les conséquences.
Je demeurais muette, en faisant semblant de lire, je n'avais pas l'habitude de me montrer aussi solitaire, moi, qui aime tant la compagnie. J'étais tellement plongée dans mes pensées que j'en avais perdu la notion du temps et de l'espace. J'avais oublié où je suis, j'avais l'impression d'avoir quitté le Poudlard Express.
Je ne fis même pas attention à la personne qui venait de s'asseoir en face de moi que lorsque celle-ci me parla. Je n'en fus pas surprise. Je me contenta de lui répondre après un petit moment de silence, essayant de ne pas dire des bêtises suite à ma mauvaise humeur.


- Et en quoi cela peut t'intéresser?

Je ne m'étais pas douté de l'effet de mes mots que lorsqu'ils avaient franchi mes lèvres, je le regretta aussitôt, c'était ce que je craignait, l'éducation de mes parents reprenait le dessus, je ferma les yeux puis parla de nouveau au jeune garçon d'une voix légèrement hautaine cette fois et un peu amicale.

-Je suis une demi-vélane.

Aussitôt dit je me replongea dans ma lecture, j'avais l'habitude de voir la tête des gens en me regardant, au début, ceci me faisait sourie mais plus maintenant.


(Ce n'est pas grave)
Revenir en haut Aller en bas
Gino Evans



Messages : 174
Date d'inscription : 09/01/2016
Localisation : Irelande(Ig)

MessageSujet: Re: Le Poudlard Express    Ven 26 Fév - 14:32

*Le jeune rouquin était arrivé à King cross, pour prendre le train pour aller dans le château.
Il y avait beaucoup de monde dans la gare.
Le bruit des chariots, des gens qui parler ; Des enfants qui courraient par tout du sifflement du contrôleur des trains.
Le jeune homme n'était pas bien par tous ses éléments extérieurs qu’il avait autour de lui
Le jeune homme aime le calme, et la nature de son Irlande natale lui manquait, déjà .
Son père et sa mère s’arrêta devant le mur vierge la porte qui l’emmènerai au quai 9 ¾ .
Il lui fit signe qu’il devait courir dans le mur.
Le jeune garçon n’était pas confiance.
Sa mère lui posa la main sur l’épaule et lui dit ai confiance mon fils.

C’est ton premier pas pour aller à gryffondor, sort ton courage en toi.

**Oui, toute ma famille était à gryffondor donc ce serai un drame si je suis dans une autre maison et le pire serai que j’atterris à Serpentard
Même si pour moi, je sens que je ne serai pas à gryffondor et je serai peut-être chez les serpentard, mais il ne sais pas, il verrai ce soir s'il rentre dans la famille ou s'il devra être seul pour affronter ses 7 années à l’école, car s’il y va dans une autre maison les relations entre le roux et sa famille sera différentes.

*Il fonce dans le mur les yeux fermer et se fait aspirer.
Il ouvre ses yeux et vit cette locomotive noir et rouge craché de la fumée noire.
Il comprit qu’il était dans un monde magique des minis papiers volé, les gens porter leur chapeau en pointe.
Il alla montait dans le train ca, il ne voulait pas être en retard et aussi louper le train.
Que son père l'arrêta pour lui donner des conseils.

Des que tu es reparti à gryffondor ou autre part envoie nous un hibou de la volière, on sera fier de toi quoi qu’il arrive sauf si tu va à serpentard bien sûr.
Et j’espère que tu seras comme ta sœur.
Tu y seras directeur de ta maison, car je sais que tu as des ambitions.

Ma mère prit la parole, je sais que tu réussiras mon fils, tu es fait pour devenir un grand.
Au pire, tu graviras les échelons comme j’ai fait moi.

Puis mon père me dit-tu réussira aux pires demandes à ta sœur de te mettre directeur de ta maison direct.

Le roux leur dit Non, je ne demanderai pas d’aide à ma sœur, c’est tricher et je ne souhaite pas tricher.
*Il fut énervé contre ses parents, il tourna donc les talons et rentra dans le train.
Il cherche une place libre.
Quand il trouva un compartiment libre.
Il y avait un garçon blond aux yeux vairons et réfléchis, il savait qu’il avait vu quelque part.
Et en face de lui une jeune fille aux cheveux noir avec des reflets d’or.
Elle était magnifique.

** Il avait envie de l’embrasser, mais décida de ne pas porter attention à elle.
Il n’allait pas succomber au charme physique d’une déesse très belle.

Il s’assit à côté d’elle est se met à pensé.

**C’est vrai qu’elle est très belle, elle doit avoir dans sa famille une vélane, elle est magnifique qu’est que j’aimerai sortir avec elle.
Ne la calcule pas comme ça elle vera que tu n’ai pas comme les autre garçon qui dois etre tout le temps entrain de la regarde.
Euh ollivenders.
Voilà, je sais où j’ai vu ce garçon.

*Il prit la parole.

Bonjour moi, c’est Gino Evans et vous?
Puis il regarde le garçon et lui dit.
Je vous ai croisé chez Olivenders alors avez-vous trouvé votre baguette.
*Puis il se tait, il ne voulait pas paraître trop indiscret.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Poudlard Express    

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Poudlard Express
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le consortium Western-Union/Soge-Express surpris en flagrant délit.
» PEKIN EXPRESS 2009
» You're about to board the Sue Sylvester Express ! Destination ? HORROR ▬ Full
» Inscriptions Express 68 : Fairy Tail
» Partie 68 Express

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamhogwarts :: Role Playing Game :: RPG en commun-
Sauter vers: